Entretenir sa couette

Entretenir sa couette

Vous aimez votre couette ? Nous allons vous offrir une amitié infinie avec votre couette grâce à quelques conseils : comment laver sa couette, quand la laver et à quelle température.

Quand laver sa couette ?

Vous ne vous sentez plus aussi frais et léger avec votre couette ? C’est tout à fait normal, pendant la nuit, votre corps bouge énormément et produit une quantité importante de transpiration. Cela peut, malheureusement, amener des acariens, de la poussière ou encore des résidus corporels. Il est nécessaire de laver très régulièrement votre couette. Pour éviter la présence de ces microbes et bactéries, nous vous conseillons de laver tous les six mois votre couette à la machine ou tous les quatre mois si vous êtes allergique ou sensible aux acariens. Mais attention, un lavage régulier peut entraîner l’endommagement de la couette. Comment lave-t-on une couette ? Les couettes synthétiques, recommandées pour les personnes allergiques, peuvent être nettoyées à la machine à laver mais attention à leurs tailles.

Voici quelques indications concernant la capacité de la machine :

Une couette de dimension 200x200cm peut être lavée dans une machine de 7kg
o Une couette de dimension 240x220cm peut être lavée dans une machine de 10/11kg Une couette de dimension 260x240cm peut être lavée dans une machine de 12kg ou plus

Pour les couettes naturelles, il est fortement conseillé de faire laver votre couette (de préférence l’été) chez un spécialiste (pressing ou laverie) à cause de leurs fibres fragiles. Vous pouvez opter pour le lavage maison, à condition d’avoir la machine adéquate ; c’est-à-dire qu’un tambour d’une capacité de 10kg est conseillé pour une couette de la dimension suivante : 140x200cm. Au-delà de cette dimension, vous risquerez d’abîmer les fibres qui composent votre couette. Pour laver votre couette naturelle, une lessive douce est préconisée. Il faudra, d’abord, vérifier les instructions sur l’étiquette.

A quelle température peut-on laver sa couette ?

La température de lavage, pour une couette synthétique, ne doit pas excéder les 60° et pour les couettes naturelles (duvet ou plume), la température idéale doit être comprise entre 30 et 40°.

Quelques conseils pratiques sur le lavage

Au moment de rentrer la couette synthétique dans la machine pour la laver, ne surtout pas forcer le passage car la couette sera remplie d’eau et ceci rendra la sortie de la couette plus que difficile. Concernant le produit de lavage, vous pouvez utiliser le même produit que vous utilisez habituellement ; il n y’a pas de contre-indications. Pour éviter d’éventuels accrocs, mettez deux balles de tennis dans le tambour et choisissez un programme à essorage faible pour éviter de déchirer l’enveloppe qui compose votre couette.

Comment enlever une tâche sur une couette ?

Durant votre sommeil, notre corps produit énormément de transpiration qui font apparaître des auréoles sur la couette. Pour nettoyer ces tâches de transpiration sur la couette, lavez votre couette synthétique en machine avec une lessive liquide. Une fois le lavage terminé, les tâches sur la couette auront disparu. Pour ce qui est des tâches de sang sur votre couette n’ayez crainte, nettoyez la zone grâce à une éponge d’ammoniaque. Frottez fortement afin d’éviter une éventuelle apparition d’auréoles. Lavez, ensuite, votre couette en machine, en suivant les instructions sur l’étiquette de votre couette. En ce qui concerne tâches de café, une éponge d’eau de javel fera l’affaire et frottez en prenant soin de votre tissu et puis rincez. Ensuite, mettez votre couette en machine pour un lavage complet.

Comment sèche-t-on une couette synthétique ou naturelle ?

Peu importe la matière de la couette, si vous avez une machine qui fait séchage, la capacité de lavage et de séchage est différente, c’est-à-dire qu’il faut compter entre 2 et 3kg de moins pour le séchage. Si vous préférez un séchage en machine, vous pouvez utiliser une température haute pour éliminer toutes traces d’acariens seulement si la composition le permet. Vous pouvez, également, vérifier l’état de la couette toutes les quinze minutes pour être sûr qu’il s’agit de la bonne température. Quelle que soit la matière de la couette, en synthétique ou en naturelle, il est recommandé de secouer et d’aérer la couette à l’air libre, très régulièrement, afin de supprimer toute trace d’humidité. Privilégiez un temps sec plutôt qu’un temps ensoleillé pour faire sécher votre couette à l’air libre afin d’éviter que votre garnissage sèche. Si vous utilisez un sèche-linge, utilisez aussi des balles de tennis pour donner du gonflant à la couette ; grâce à cette astuce, vous retrouverez le confort du premier jour.